Le DFASM et les ECN

Le DFASM et les ECN

 

Médecine Intensive-Réanimation: Une spécialité à part entière dès 2017

Dans le cadre de la réforme du 3ème cycle avec la disparition des DESC, la spécialité de réanimation médicale devient le D.E.S de "médecine intensive-réanimation" (DESMIR) à la rentrée 2017
Le choix de la filière se fera au moment du choix du DES
.

Alors choisissez MIR sans hésiter! On vous en dit plus par ici...

Vous pouvez aussi posez vos questions ou contacter la Hotline 06 60 24 07 50 (du lundi au vendredi de 8h à 19h)

 

 


 

La MEDECINE INTENSIVE - réanimation dans l'enseignement du 2eme cycle des études médicales

La médecine intensive-réanimation est une discipline transversale qui prend en charge des patients en contexte d'urgence présentant une ou plusieurs défaillances d'organes avec mise en jeu du pronostic vital dans un contexte médical ou médico-chirurgical, communautaire ou nosocomial et relevant de techniques de suppléances.

La dimension pluridisciplinaire des profils de patients et/ou pathologies prises en charge en réanimation impose une bonne connaissance physiopathologique des grandes fonctions de l'organisme notamment cardiovasculaire, respiratoire et métabolique.

La dimension technique de la discipline amène à considérer les aspects spécifiques de la iatrogénie médicamenteuse et non médicamenteuse, des risques nosocomiaux au cours du séjour du patient.

Les caractéristiques de la discipline renvoient à des problématiques particulières en termes de relation médecin-malade, information et communication ainsi qu'à des considérations éthiques ou médico-légales spécifiques.

Les contextes et situations physiopathologiques particulières relevant de la réanimation et des défaillances vitales nécessitent une démarche et un raisonnement clinique où les maîtres-mots et points importants sont : identification- priorisation et hiérarchisation – traitements d'urgence
 

Les contextes et situations physiopathologiques particulières relevant de la réanimation et des défaillances vitales nécessitent une démarche et un raisonnement clinique où les maîtres-mots et points importants sont : identification- priorisation et hiérarchisation – traitements d'urgence

Les enseignements relevant de la discipline de réanimation apparaissent pour certains dans le module 11 du programme en vigueur jusqu'en 2015 (bulletin officiel n°23 du 7 juin 2007 consultable sur www.education.gov.fr), et dans  l'UE 11: Urgences et défaillances viscérales aiguës du nouveau programme (arrêté du 8 avril 2013) sans pour autant y être représentés de manière exhaustive.

Des le nouveau programme valable à partir de 2015, des spécificités relevant de l'enseignement de médecine aiguë grave et de réanimation se trouvent dans les modules d'enseignements disciplinaires.

A CONSULTER

Image









Le livre du CeMIR (exCNER) pour le programme du 2ème cycle
 

 

 
 

Création du DES de Médecine Intensive Réanimation (MIR)

Le Médecine Intensive-Réanimation figure parmi la nouvelle liste des diplômes d'études spécialisées de médecine.
En savoir +

La Médecine Intensive-Réanimation dans le programme du 2ème cycle

Le programme du 2ème cycle a été modifié en avril 2013, il comporte 13 unités d'enseignement (UE). La Médecine Intensive-Réanimation est traitée dans l'UE 11 « Urgences et défaillances viscérales aiguës » ainsi que dans d'autres items répartis dans les différentes UE. Tous ces items sont traités dans un ouvrage pédagogique élaboré par les membres du collège de MIR.
En savoir +

Les ECN informatisées: c'est parti !

Une réforme des Epreuves Classantes Nationales (ECN) a été lancée en 2013 pour aboutir à la réalisation d’ECN informatisées sur tablettes tactiles avec correction automatique en 2016. Les universités s'organisent pour préparer les étudiants à ce type de support, une plate-forme d'évaluation nationale (SIDES) est en cours de développement. Plusieurs enseignants de la réanimation sont impliqués dans ce projet.
En savoir +
CeMIR - Maison de la Réanimation 48 Avenue Claude Vellefaux
75010 PARIS
Newsletter
 
* Champs obligatoires